Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cultive tes talents

Gentil ou vrai ? Plutôt bienveillant avec soi-même et les autres

13 Novembre 2014, 09:58am

Publié par Etienne Séguier

Le magazine Psychologie organise “la journée de la gentillesse” ce 13 novembre. J’en profite pour revenir sur le titre du livre de Thomas d’Ansembourg “Cessez d’être gentil, soyez vrai”. Ce best seller du développement personnel montre à juste titre comment la gentillesse peut dissimuler de la lâcheté et de la compromission.

Le risque est réel, notamment dans certains univers chrétiens. Derrière une gentillesse de façade, il est tentant de cacher beaucoup d’hypocrisie. Souvent, cette attitude débouche sur un pardon à bon marché, facilement distribué. Le mal subi n'est pas nommé et la relation ne repart pas sur de bonnes bases.

 Pour autant, il ne faudrait pas tomber dans l’excès inverse, chacun cherchant à balancer à l’autre sa vérité. Et tant pis pour celui qui se trouve en face. C'est parfois l'excès de certaines formations en développement personnel. Quand j'entre en relation, quelle est mon intention ? Dire ma vérité, être gentil ? Difficile de trancher.

J’aime bien le mot “bienveillant” qui permet de concilier d’être vrai et gentil. Cette bienveillance s’exerce aussi bien sur ses propres besoins que sur ceux des autres. Elle autorise à formuler des refus. Nous pouvons chercher à être gentil, tout en affichant clairement nos attentes dans une relation. Bonne fête de la gentillesse.

 

 

  

Gentil ou vrai ? Plutôt bienveillant avec soi-même et les autres

Commenter cet article

S
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> <br /> Cordialement
Répondre
E
Merci Bruno pour tes encouragements
Répondre
B
J'aime bien aussi la notion de bienveillance. La gentillesse ne peut pas être systématique. Mais je pense qu'il faut veiller aussi à ne pas se contenter de rester campé sur sa vérité sans souci de l'autre. La peur des stratégies de manipulation peut amener à cela.La bienveillance rappelle toute l'importance de la relation. Elle en fait même l'élement primordial.<br /> Merci Etienne de maintenir ce rapport à la foi du développement personnel.<br /> Bruno.
Répondre