Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Va te réconcilier avec ton frère

24 Mars 2011, 10:49am

Publié par Etienne Séguier

Je lis le dernier livre de Marshall B Rosenberg paru en français, intitulé « Nous arriverons à nous entendre ! ». Il revient sur ce qu'il entend par la notion de besoins en expliquant qu'ils «  ne sont aucunement liés à l'action spécifique d'une personne ».

 

Si vous croyez avoir identifié un besoin en pensant qu'il n'y a qu'une seule personne pour y répondre, c'est que vous êtes en présence d'une stratégie pour répondre à un besoin. Il vous reste donc à identifier le besoin qui se trouve en amont. Sinon votre relation avec l'interlocuteur sensé y répondre risque de rapidement se dégrader. Il va sentir que vous formulez une exigence plutôt qu'une demande et cela risque de mal se passer.

 

En identifiant vos besoins du moment, vous pouvez ensuite chercher à y répondre en formulant une demande à la personne à qui vous avez pensé spontanément, mais aussi à d'autres qui pourraient tout aussi bien y répondre, parfois même mieux. Vous pouvez aussi formuler des demandes à vous-mêmes.

 

Du coup m'est revenu en tête, les paroles du Christ sur la réconciliation avec son frère :

« Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande. »

 

En ces temps de carême, voilà une belle invitation. Mais je la complèterais volontiers de la façon suivante. Vérifie auparavant que tu n'es pas en conflit avec lui, car il serait selon toi le seul à pouvoir répondre à ton besoin. Et si c'est le cas, cherche d'abord à identifier ton besoin durant le chemin qui te mène à lui.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Marie Christine 31/03/2011 18:22


Je partage tout à fait votre point de vue pour l'avoir expérimenté: la réconciliation ne peut s'opérer en profondeur et sans risque de "ranimer le feu" que si chacun a traversé les 1ères étapes du
pardon à son rythme ... et ce n'est que lorsque qu'il y a un "désir réel en phase" de rapprochement que peut s'opérer avec la grâce de la Miséricorde, la dernière étape de réconciliation si
porteuse de libération et de Vie.
Merci Etienne, cette nuance est si importante ... et peut éviter tant de souffrance supplémentaire aux âmes qui vivent particulièrement mal les conflits ...se précipitent et s'exposent inutilement
à bien des déconvenues .
Sur la Croix, le Christ lui-même, n'a t-il pas dit: "Père, pardonnes leur, ils ne savent pas ce qu'ils font". Laissez Dieu pardonner lui-même l'impardonnable pour nous ... vouloir Le laisser faire
... "prier pour ses ennemis" ...
Croyez ... et voyez.
Fraternellement MC


Etienne Séguier 02/04/2011 08:34



Merci Marie Christine, je lis le chemin de croix écrit par Bernard Ugeux et votre parallèle avec les paroles du Christ sur La croix me touchent.