Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Respirer par le ventre, le dos, les poumons, le nez, le cou

21 Juillet 2011, 09:11am

Publié par Etienne Séguier

C'est compliqué la respiration. Lorque l'on est stressé, il est conseillé de respirer un bon coup. Mais c'est justement à ce moment que notre souffle est court. Lorsque j'étais à l'école primaire, la directrice invitait les élèves le matin à ouvrir grands les bras en gonflant les poumons. J'en garde un bon souvenir. Mais je ne me vois pas écarter mes bras lorsque je me sens tendu.

En lisant des livres, j'ai découvert que je faisais mauvaise route avec les poumons. Que l'essentiel, c'est le ventre. Du côté de notre nombril se loge notre énergie vitale. Mieux vaut veiller à respirer de ce côté là. Concrètement, on peut mettre les mains sous le nombril pour sentir son bas ventre se gonfler. En suivant les leçons de prière avec son corps avec le père Milcent, j'ai découvert que l'on pouvait aussi mettre ses mains sur les lombaires pour sentir le mouvement de l'inspiration et de l'expiration à cet endroit. Preuve que l'on peut respirer aussi avec son dos !

Je cherchais ainsi à respirer avec le ventre (et le dos) jusqu'au jour où un ami m'a expliqué que je pouvais quand même solliciter les poumons. C'est l'un et l'autre. Quand le ventre se gonfle, l'inspiration peut se propager jusqu'à eux. Nous avons été conçus pour cela. Il y a ainsi un intégrisme de la respiration par le ventre qu'il est bon de dénoncer.

En poursuivant mes recherches, je suis allé voir ce que la méditation de pleine conscience pensait de tout cela. Et j'ai compris quelque chose d'essentiel concernant l'air : avant d'irriguer les poumons et le ventre, l'air commence par visiter notre nez, puis notre gorge. J'ai pris l'habitude de sentir l'air entre dans mes narines, puis à l'intérieur du cou. Plus froid à l'aller, plus chaud au retour. Car il est bon de souffler aussi par le nez, ce que je n'arrive pas toujours à faire, alors parfois je « triche » en expirant par la bouche. J'ai compris aussi que l'on pouvait aider les côtes à se soulever pour que l'air parvienne plus facilement jusqu'au ventre. Ce qui donne une respiration plus ample.

Je formule l'hypothèse que d'autres découvertes sur la respiration surgiront dans les années à venir. Si vous avez des conseils, je suis preneur. Sinon bonne respiration estivale.

Ce travail sur la respiration, je l'intègre dans mes formations sur la communication bienveillante, pour découvrir les prochaines dates, cliquez ici. 

Commenter cet article

Béatrice 26/07/2011 08:31


. "Nous avons commencé à évoquer cette respiration dans les dernières séances. Pour ma part, je découvre qu'il n'y a pas de respiration type. Mais j'aime beaucoup l'idée de stimuler cette
respiration de différentes manières. Pour ainsi trouver sa propre respiration, que l'on adaptera dans les situations de vie.

Je pense à la respiration avec le verre d'eau et la paille: inspirer par le nez puis souffler doucement en essayant de faire des bulles régulières.
Je pense à la respiration par le nez en bouchant alternativement une narine...
Et je pense aussi à cette respiration allongé sur le ventre, où l'on finit par sentir ses trois volumes de corps (tête, cage, bassin) prendre progressivement leur place."

Il y en a plein d'autres...à découvrir...


Etienne Séguier 26/07/2011 10:29



j'aime bien effectivement la respiration alternée en bouchant alternativement les narines. Je la trouve utile en cas de stress, car elle apporte un soulagement en une ou deux minutes. Je trouve
aussi intéressant de connaître plusieurs respirations en étant allongés, je testerai les trois volumes la prochaine fois. 



Béatrice 23/07/2011 13:22


bjr,
je n'ai pas lu l'article sur le respiration afghane ? quel N° j'ai du passer à côté ?
Je pratique le méthode erhenfried et je découvre à travers ce travail la place de la respiration.
j'ai transmis l'article à ma formatrice pour pouvoir en reparler avec elle ! donc à suivre !
j'ai lu aussi tous les commentaires et jattends d'autres témoignages et expériences sur le sujet !
à vous donner du souffle !


Etienne Séguier 24/07/2011 19:21



Bonjour Béatrice, c'est vraiment sympa que chacun puisse s'exprimer ainsi sur ce sujet. Je pense que je vais publier l'article sur la marche afghane en août. J'ai entendu parler de la méthode
erhenfried, je suis intéressé par le retour de ta formatrice. J'ai l'impression que l'idée, c'est quand même que nous formons un tout, et que lorsque l'on détend une partie du corps cela profite
au reste, sans que l'on sache bien parfois comment. Qu'il ne faut respirer avec tout son corps finalement.



Marie Christine 22/07/2011 19:41


Est ce qu'on respire aussi par les pieds ??? Je rigole ... et suis une convaincue ... de la respiration yogi-que complète (inspir abdominale,puis inspir thoracique,puis expir complète) que je
pratique. Commencer allongé 1 main sur l'abdomen et l'autre sur le thorax. Une dizaine de fois ... c'est 1 respir très profonde, qui masse le plexus solaire, ne pas trop prolonger,des papillons
pourraient apparaitre !!!
Elle est enseignée en thérapie aux dépressifs profonds et aux personnes atteintes de TOC comme moyen de diminuer les angoisses et les pensées automatiques.
Quand à la marche que je pratique, j'avais écouté une excellente émission sur RCF intitulée "la marche, une démarche intérieure" ... tout est dit dans le titre, pas vrai.
Merci Etienne et à vous tous MChristine


Etienne Séguier 23/07/2011 09:34



merci pour cet exercice, je m'intéresse aussi au plexus solaire qui a souvent tendance à se "coincer",



Bruno 22/07/2011 16:45


Bonjour Etienne.
Dans les exercices de sophro, je pratique la "respiration carrée" ainsi :
- expirer pour vider les poumons
- poumons vides, rétention de la respiration trois temps.
- Inspirer (je le fais par le ventre et en poussant avec le périnée) trois temps
- nouvelle rétention trois temps
- puis on expirer trois temps et ainsi de suite.
Cet exercice permet vraiment de me recentrer et de faire retomber la pression.


Etienne Séguier 23/07/2011 09:32



Je visualise mieux ce qu'est la respiration carrée, mais je trouve compliqué la rétention poumons vides.



Jean-Claude 22/07/2011 15:43


Etienne,
Je laisserai Bruno apporter ses définitions.
Ma pratique de la respiration carrée et de la respiration périnéale.
1/ respiration carrée : inspir très lent 3/4 secondes + pause de 3/4 secondes + expir très lent 3/4 secondes
Remarque que les effets recherchés sont les mêmes que ceux de l'exercice de marche que je t'ai indiqué: habiter ta respiration en conscience, éliminer les bruits de fond parasite de la pensée.
2/respiration périnéale : tu expires par la bouche avec tes lèvres qui laisse un très mince filet d'air. Tu expires comme lorsque que tu souffles.
dans un ballon de baudruche.
L'objectif est de faire travaler le périnée grâce à ce "blocage". Evidemment ca ne marche que si tu "pousses" à partir du bas ventre.
Il y a des "kiai" qui s'appuie sur cette poussée du périnée qui sont extrêmement explosifs. Le périnée est un muscle ultra puissant.
Autre intérêt de la respiration périnéale pour les hommes: nous découvrons que nous avons un...périnée. Eh oui, c'est pas que pour les femmes !

@+ et respire bien