Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Profiter de l'amplitude des journées au mois de juin

6 Juin 2012, 10:02am

Publié par Etienne Séguier

Nous voici donc lancés à toute vitesse vers la fin de l’année scolaire, cette dernière ligne droite du mois de juin où il faut boucler les projets, produire un effort pour être dans les temps de passage de cette demi-année. Autour de moi, je sens monter la fatigue et les frustrations. Nous devons à la fois honorer les tâches qui sont les nôtres et en même temps nous aimerions écouter davantage cette petite voix qui invite au changement.

 Et qui dit évolution, dit projets : nous sortons de nos vieux cartons des pistes pour la rentrée. Nous cherchons à élaborer de nouvelles stratégies. Pour plusieurs activités, les inscriptions s’effectuent dès le mois de juin ! Et là je dis halte-là ! Mettez en mode pause les stratégies et laissez émerger les besoins.

 Sinon nous risquons de nous mobiliser sur des stratégies sans valider qu’elles correspondent à de réels besoins. Pour l’énoncer selon une formule classique du développement personnel : en faisant toujours la même chose, nous risquons d’obtenir toujours les mêmes résultats. Dit autrement : en fonçant toujours sur les mêmes stratégies, nous obtenons toujours les mêmes frustrations.

 Ce serait d’autant plus dommage que le mois de juin offre une amplitude de journée propice à la rêverie et à la promenade. Soit le matin tôt dès six heures du matin, soit le soir jusqu’à 22 heures, l’univers (Dieu pour les croyants) vous a ménagé au moins une bonne heure de lumière en plus pour ne rien faire. Du moins, sortir goûter la douceur de l’air, la nature en pleine croissance, flâner, s’arrêter à une terrasse d’un café et laisser venir. Les stratégies, les solutions, les nouveautés peuvent bien attendre au moins juillet. Il se pourrait même que ces échappées vous redonnent un peu d’élan pour aborder les vacances plutôt en forme.

Commenter cet article

matiti 15/06/2012 08:08

Ah si !!! un commentaire : "Magnifiques légèreté et fragilité suggérées par la photo ... qui s'offre tout en bas ... un peu trop bas ? ...

Etienne Séguier 15/06/2012 16:37



Ah, oui, mais il faut la mériter cette photo :)



matiti 15/06/2012 07:03

Non décidément, cette amplitude des jours d'un mois de juin particulièrement maussade sur Lille ne m'inspire pas ... alors je musarde et médite sur "le vote et le souffle" à la page précédente ...
çà m'évite des plaintes inutiles !!!
Hi, hi, hi !!!

Etienne Séguier 15/06/2012 16:35



En fait depuis que j'ai écris ce billet, il n'a pas cessé de pleuvoir !