Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Préparer le carême 2013 avec la communication bienveillante et l'ennéagramme

23 Janvier 2013, 11:36am

Publié par Etienne Séguier

Je viens d’animer une formation pour mieux se connaître et communiquer avec les autres, en utilisant deux techniques l’ennéagramme et la communication bienveillante. La première me semble un bon outil de diagnostic pour comprendre pourquoi nous avons tendance à foncer toujours dans les mêmes murs. La seconde permet de voir ce que l’on peut faire pour emprunter d’autres chemins.

 Je voudrais donner un exemple. A la fin d’une session de présentation de la communication bienveillante dans une paroisse du 13e arrondissement, une dame est venue en me disant. “Vous insistez sur le fait de voir quels besoins demandent à être satisfaits en cas de conflits, mais en ce qui me concerne, je n’en ai finalement qu’un seul : celui que ma maison demeure en ordre. C’est tout ce que je demande à mon mari et mes enfants, pour le reste cela m’est égal.”. Je lui ai demandé si son entourage entendait ce besoin. “Non et c’est bien le problème, j’ai beau prendre le temps de leur expliquer, ce n’est jamais comme je le voudrais.”

Alors je lui ai proposé un exercice qui s’appelle la cascade des besoins. “Imaginez que votre entourage réponde totalement à cette aspiration à une maison en ordre. De quoi auriez-vous alors besoin ? “ Elle a réfléchi un moment puis a dit ; “En vacances, j’aime bien jouer aux cartes avec mes enfants”, puis “ j’aime bien prendre le temps de peindre.” Et  nous avons ainsi identifié notamment des besoins de jeu et de créativité. Ils ne viennent pas annuler le besoin d’ordre, mais l’équilibrer. Là où cette dame était tentée de réduire son existence à un besoin d’ordre, elle l’a découverte plus riche, avec des aspirations à jouer et à peindre.

La prise en compte de cet équilibre peut s’effectuer avec cette approche de la cascade des besoins, mais elle est aussi accessible par l’ennéagramme, sans doute de façon plus directe. Cet outil décrit neuf façons de survaloriser un besoin et de découvrir que sa vie gagne à en satisfaire aussi d’autres qui nous sont moins familiers.

Il est encore trop tôt pour évoque le carême, même s’il arrive cette année dès le 13 février. Mais souvent nous avons tendance à en rajouter dans le besoin que nous idéalisons déjà. Pour reprendre l’exemple précédent en étant encore plus vigilant sur l’ordre à maintenir dans sa maison alors qu’un chemin de résurrection passerait plutôt par un surcroit d’attention sur des besoins délaissés, par exemple jouer ou peindre dans le cas de cette dame.

Avant de vous lancer, imaginez que votre besoin principal est déjà pleinement satisfait, quels ordres aspirations émergent, auxquels vous pourriez accorder plus d’attention. Si vous connaissez un outil comme l’ennéagramme, avec besoins êtes-vous en liens avec vos ailes et les flèches ? Le carême peut être alors ce moment où l’on fait plus et pas moins, ou l’on vit plus et pas moins.

Commenter cet article

orchis 24/01/2013 21:39

le besoin de compréhension porte-t-il sur la façon de faire cet exercice ? oui, je croyais me souvenir d'un billet à ce sujet ?
je voulais reprendre cet exercice de chercher les émotions qui se cachent derrière d'autres...et la fluidité justement c'est dans cet entrainement à décoder les émotions...

Etienne Séguier 01/02/2013 18:12



Bonjour je reprends notre conversation après quelques jours. En fait on peut commencer cet exercice en se demandant de quoi j'ai besoin en ce moment et l'on observe le premier besoin qui surgit,
en prenant le temps de le sentir. Puis on se dit imaginons que ce besoin soit totalement satisfait, de quoi aurais je besoin encore. A chaque fois, on prend simplement le besoin qui apparait sans
se préoccuper de savoir si c'est le plus important. C'est justement l'intérêt de cet exercice, tout en étant doux avec soi même, observer les besoins qui émergent progressivement.



orchis 24/01/2013 10:25

bjr, oui, merci n'avez vous pas déjà écrit sur cette "cascade des besoins". j'ai fait une recherche rapide mais je n'ai rien retrouvé ? je suis toujours à la recherche de plus de compréhension et
de fluidité.

Etienne Séguier 24/01/2013 10:31



Bon nous voilà en présence d'un bon exercice de communication, pour que je comprenne bien,


le besoin de compréhension porte-t-il sur la façon de faire cet exercice ?


le besoin de fluidité à quoi se rattache-t-il ?


 



orchis 23/01/2013 12:39

si je suis la cascade... nos besoins arrivent sur nous, en nous ?? comment aller vers la source ?? est ma question ?? si je suis plus précise ?

Etienne Séguier 23/01/2013 18:49



D'accord, je comprends. C'est une belle question. Je crois qu'en descendant cette cascade, nous découvrons des besoins de plus en plus liés à l'amitié, l'amour, la fraternité. je crois aussi que
la source qui nous fait vivre est à la fois à l'origine et à la fin de ces besoins.



orchis 23/01/2013 11:54

bjr,
j'aime bien l'image de la cascade des besoins, et l'exemple mais je voudrais trouver comment dire pour aller un peu plus en avant... comment accompagner cette recherche en remontant...??
merci

Etienne Séguier 23/01/2013 12:00



En remontant dans quelle direction ?