Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Exercice pour accueillir ses ombres

15 Octobre 2010, 09:17am

Publié par Etienne Séguier

Pour La vie, j'ai rencontré le père Monbourquette qui m'a présenté son itinéraire spirituel. A l'occasion, il m'a indiqué un bel exercice pour travailler sur nos ombres, c'est à dire le côté caché de soi-même, inconnu de notre conscience.

 

Cette face de notre personnalité accueille toutes les qualités, talents, émotions et sentiments que l’on a refoulés, car nous ne les jugions pas acceptables par notre entourage. Chacun s’est construit une belle personnalité avec ce qui lui semblait socialement valorisé, en refoulant une partie de ses potentialités. Vers le mitan de la vie, ces talents enfouis demandent à s’exprimer au grand jour. Si nous ne les écoutons pas, ils peuvent prendre la forme de dépression, d’angoisse, d’obsession.

Cet exercice a pour but de révéler une partie de votre être que vous avez laissé en friche, dans l'obscurité. Il rend possible un travail d'accueil de vos ombres, ainsi que je l'ai appris de Carl Jung. L'exercice est à effectuer avec beaucoup de bienveillance pour soi même. Commencez déjà par  bien « digérer » l'ombre qui se présente, avant de « travailler » sur une autre.

1)Posez-vous dans un endroit tranquille et prenez quelques respirations.


2)Décrivez-vous à l'aide de trois adjectifs qui selon vous expriment le mieux votre personnalité. Ecrivez-les sur une feuille de papier.


3)Pensez maintenant à trois adjectifs contraires. Imaginez-vous posséder ces attributs opposés et décrivez-vous en conséquence.  De quoi avez-vous l'air ? Comment vous sentez-vous dans la peau de ce nouveau personnage ? A quoi ressemble votre vie ? Prenez le temps de bien vous identifier à lui en visualisant ce que vous pourriez dire ou faire. Par exemple, une personne enthousiaste peut choisir d'expérimenter une vie sinistre et terne. Qu'est-ce qui se passe alors en vous si vous endossez ces nouveaux habits ? Est-ce agréable ou non ? Quelles prises de conscience éventuelles se manifestent ? Prenez le temps de répondre à ces questions en laissant des plages de silence.


4)Revenez à vous-même, celui que vous avez décrit au point 2) et comparez-le avec le nouveau personnage que vous venez d'assumer. Qu'est-ce qui se passe en vous ? Pour reprendre l'exemple précédent, la personne peut découvrir qu'elle ne s'est pas autorisée à être parfois sinistre et terne. Elle peut comprendre intérieurement qu'une partie « triste » demeure dissimulée en elle, qui ne demande qu'à s'exprimer davantage. Cette mise à jour de l'ombre permet aussi d'aimer son prochain comme soi-même. Ce qui nous irrite chez les autres n'est souvent que le révélateur de notre ombre. Cet exercice simple peut aider à nouer des liens plus fraternels avec son entourage.

Commenter cet article