Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

L'Avent : une question de présence

27 Novembre 2011, 18:12pm

Publié par Etienne Séguier

C’est une curieuse période que celle de l’Avent (qui commence ce dimanche 28 novembre). Les chrétiens  se préparent à attendre la naissance de Jésus, et donc à priori à se projeter dans l’avenir. Mais que pourrait bien changer sa venue dans ma vie ? Noël précédant le Nouvel an d’une semaine, j’assimile souvent cette fête avec la prise de bonnes résolutions. Comment pourrais je m’améliorer pour être “un bon chrétien”, que faire pour suivre Jésus ? `.

 

Et souvent j’avoue être déçu par le résultat. A priori, le lendemain Noël ne se traduit par rien d’extraordinaire. (Même si c’est le jour de la Saint Etienne). Plutôt que d’insister sur le faire, mieux vaut sans doute chercher du côté de l’être. Et c’est reparti pour une intense cogitation mentale. Qui suis je ? Comment me définirais-je ? Quels sont les talents qui pourraient décrire ma façon d’être ?

 

Mais là encore l’entreprise s’avère périlleuse et un peu limitante. Nous risquons de nous enfermer dans une définition étriquée de nous-mêmes autour de quelques réussites anciennes. Et si nous traversons un moment plus compliqué, nous risquons de ne pas trouver de points forts pour nous décrire du tout. L’Etre c’est finalement plus compliqué que prévu.

 

Pour l’Avent, je propose de chercher du côté de la présence. Etre disponible à ce qui nait dans l’instant présent. Quand on contemple un nouveau né, il est simplement là, présent. Il n’y avait rien avant, et il y a maintenant un être humain, dont on ne connait pas encore les talents. L’Avent ce pourrait être cette période où l’on s’entraîne à vivre dans le moment présent, pour être pleinement là quand Jésus va naître.

Commenter cet article

Bruno 28/11/2011 13:50

Bonjour Etienne !

Merci de parler ainsi de l'Avent sur votre blog. Noël symbolise Dieu qui affirme son humanité et l'Humanité qui accueille Dieu en Jésus, petit homme né dans la misère, d'un homme et d'une femme
humbles. Je me retrouve totalement dans cette idée de Présence. L'évangile de dimanche nous demande de "veiller". Il me faut donc être attentif à cette présence de Dieu au coeur de l'Humanité, en
moi et chez nos frères et soeurs. J'y vois une invitation au silence, au lâcher prise pour laisser la Présence renaître à nouveau.
Bruno.

matiti 28/11/2011 10:20

Ce matin sur RCF59, j'ai entendu l'évêque d'Arras conclure sa méditation du 1er dimanche de l'Avent par un "Bonne année liturgique" ... comme on souhaite le 1er jour de l'an ... intéressant, non?

Etienne Séguier 28/11/2011 10:51



Oui, je l'ai lu aussi sur twitter, c'est la première fois que je m'en rends compte, je trouve que c'est une bonne idée, cela dit quelque chose aussi de juste sur cette période de l'Avent.



TONETTI 27/11/2011 19:14

j'ai aussi aimé la parole de mon prêtre qui dit " l'avent c'est notre temps de la terre pour celui donné par notre Dieu : celui de l'éternité."

Etienne Séguier 27/11/2011 19:20


Merci, la présence, le temps de l'éternité, superbe.


Anne 27/11/2011 18:22

Bonjour, n'est ce pas ce qui est énoncé dans le texte de ce dimanche qui invite à veiller pour être prêt à la rencontres ? Quand nous veillons, c'est bien que nous sommes pleinement présents.

Etienne Séguier 27/11/2011 18:30



Bonjour Anne, oui quand nous veillons, c'est bien que nous restons éveillé. Ce qui n'est pas simple, il faut faire un effort pour ne pas s'assoupir. Souvent, nous avons trouvé des trucs pour fuir
dans le passé ou le futur. De beaux projets ou des souvenirs agréables ou douloureux. Nous préférons les fréquenter plutôt qu'en restant dans le moment présent.