Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Interpréter un autre rôle dans l’histoire familiale.

19 Août 2011, 16:38pm

Publié par Etienne Séguier

Ce que j’aime bien dans les vacances, c’est que cela vous replonge dans les scénarios familiaux. Si vous avez la chance d’être encore en contact avec vos proches, elles offrent lapossibilité de revivre à nouveau avec eux. Avec des tâches simples à effectuer, comme préparer les repas, décider d’une activité qui convienne à tout le monde, au plus grand nombre. Qui prend l’initiative ? Quel compromis est trouvé ? Qui vient en aide à qui ? Comment ?

 

Que se passe-t-il lorsqu’est proposée une sortie qui ne vous plait pas, comment vous situez-vous ? C’est là qu’intervient cette histoire de scénarios familiaux. C’est-à-dire parfois l’impression de rejouer le même film, en endossant le même vieux rôle usé, que l’on connait bien. Cela peut être usant à la longue, sauf si l’on choisit de l’interpréter différemment, voir même de choisir un autre rôle. Cette fois-ci, je décide d’exprime un désaccord ou au contraire j’accepte de faire une activité qui me convient à moitié.

 

La théorie systémique peut nous éclairer sur ce qui se produit alors. Si l’un des acteurs du système se met à “jouer” autrement, il intervient sur l’équilibre du système tout entier. Car les autres acteurs sont obligés d’improviser, de trouver de nouvelles attitudes.

 

C’est ainsi que l’on peut sortir des vacances totalement épuisé d’avoir interprété toujours le même vieux rôle ou bien au contraire soulagé d’avoir trouvé les ressources pour innover. Encore faut-il trouver l’élan pour le faire, c’est pour cela qu’il vaut mieux expérimenter ce genre de nouvelles relations en congés, lorsque l’on peut faire la sieste, plutôt que lorsque l’on est reparti dans le travail.

 

De belles surprises peuvent nous attendre, nos proches ont aussi soif d'interpréter de nouveaux scénarios. Ils peuvent accepter de jouer sur d'autres harmoniques. Bonnes fins de vacances à ceux qui ne sont pas rentrés au boulot et bonne reprise aux autres.  

Commenter cet article

Annie 19/08/2011 18:35


Passer ses vacances en famille ! Non merci ! Pourquoi chercher le bâton pour se faire battre ! "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère..." "Laissez les morts enterrer leurs morts..."
La vie est faite pour aller de l'avant et pas pour se retourner en arrière vers le passé. On ne fait pas du neuf avec du vieux mais complètement du neuf ! La génération précédente a eu sa vie, à
nous d'avoir la nôtre, personnelle, en liberté, puisque nous sommes appelés à la liberté. Nous en sommes souvent bien loin et avons beaucoup d'illusions sur nous mêmes (moi la première). "Mais là
où est l'Esprit, là est la liberté..." Et un beau jour, on finit par trouver un sens à sa vie.


Etienne Séguier 21/08/2011 20:19


C'est vrai que si l'on a pas un peu mis de distance avec son père et sa mère, c'est compliqué !


Bruno 19/08/2011 18:04


Bonjour Étienne.
En lisant votre nouvel article, je repensais à ce qu'explique Moussa Nabati, dans "Le bonheur d'être soi", que je suis en train de lire. Il explique l'importance de l'enfant intérieur qui continue
de s'exprimer à l'âge adulte et de l'importance de faire la paix avec lui, de devenir réellement soi, plutôt de jouer sans cesse le rôle que l'on nous a donné ou que l'on s'est donné parce que l'on
a pu souffrir d'un manque d'amour ou d'excès inverse. Prendre conscience de cela, et essayer de se mettre d'accord avec soi par d'autres attitudes, oser être autrement que le rôle que l'on essaye
de jouer est effectivement une voie de renouveau, de renaissance même.
Bien amicalement.
Bruno.


Etienne Séguier 21/08/2011 20:17


Je me retrouve bien dans cet enfant intérieur qui continue de s'exprimer.