Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Insouci de soi ou estime de foi

1 Novembre 2009, 18:58pm

Publié par Etienne Séguier

Je reviens du rassemblement « Protestants en fête » qui a réuni 10 000 fidèles à Strasbourg. Dans le train, j'ai lu l'interview que le philosophe Olivier Abel a donné à La Vie.

On lui demande de définir l'identité protestante.

« Le centre du centre, répond-il, c'est l'insouci de soi. C'est remettre à Dieu le souci que l'on a de soi même, de son propre salut. La confiance en Dieu permet qu'on soit dégagé du souci de mériter son salut. On se situe hors de la logique de la rétribution, du mérite, l'un des grands schémas sur lesquels fonctionne le religieux. »

L'insouci de soi, il y va fort Olivier Abel ! J’y vois comme une critique de la fameuse « estime de soi » que le développement personnel propose de muscler. Notre société valoriserait trop ce souci de soi.

L’estime de soi présente l’inconvénient de ne miser que sur la valorisation de nos réussites, mais que se passe-t-il lorsque l’on traverse des déserts, ou tout simplement que notre capacité à accumuler des succès diminue sous le coup de la vieillesse ou d’une maladie ?

Pour ma part, j'essaye de populariser l'expression « estime de foi », une estime nourrie par la foi que j'ai en Dieu qui lui-même a foi en moi, d'une façon inconditionnelle. Cette estime se fortifie à travers une relation, une ouverture aux autres.

Toutefois, je ne l’oppose pas à l’estime de soi. Il en faut un minimum pour cultiver l’estime de foi, voire le fameux insouci de soi d’Olivier Abel.

PS :voici une vidéo où Olivier Abel évoque Calvin et la capacité de l'homme adulte à remercier



Commenter cet article

Lisa 03/11/2009 15:21


Finalement, à vous lire, vous êtes d'accord tous les deux. C'est juste le mot l'expression "insouci de soi" qui sème le trouble. Mais tous les deux vous évoquez une confiance inconditionnelle en
Dieu, une foi en lui, bien loin effectivement du donnant-donnant ou gagnant-gagnant, un schéma humain très en vogue !


Etienne Séguier 03/11/2009 15:31


Effectivement, si l'insouci de soi ne cache pas un oubli de soi de facade (ce qui ne me semble pas l'intention d'Olivier Abel)