Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

La loi de gradualité au service du développement personnel

24 Novembre 2010, 11:53am

Publié par Etienne Séguier

 

Dans son livre-entretien «Lumière du monde», Benoît XVI admet l'utilisation du préservatif dans certaines circonstances. Il aborde  aussi pleins d'autres thèmes, mais le buzz médiatique n'a retenu pour le moment que ce passage. A l'appui de ce choix, le pape évoque la « loi de gradualité » dont vous trouverez une présentation dans l'article de Dominique Greiner ou la réaction de Paul Valadier.

 

Personnellement, je me réjouis de cette prise de position publique qui permet de rappeler que les catholiques ne souhaitent la mort de personne. J'aimerais revenir sur cette notion de gradualite, souvent présentée comme « un chemin vers un idéal ». Mais quel est cet idéal ? Quel rôle la perfection joue dans ce but à atteindre ? 

 

En m'intéressant au technique de développement personnel, j'ai appris à m'accepter fragile, démunis, imparfait. De même, j'ai compris que l'idéal proposé par le christianisme est un idéal d'amour, non de perfection. Nous cherchons à aimer, tout en étant conscients que nous échouons régulièrement dans cette entreprise. Pour reprendre les propos de saint Paul, nous ne faisons pas le bien que nous aimerions pratiquer, mais plutôt le mal que nous voulons éviter. 

 

En ce sens, la loi de gradualite nous entraîne sur ce chemin vers un idéal. Cet idéal étant de nous plonger dans une dynamique de vie où nous sommes traversés par des désirs contradictoires. En cherchant à ce que ces désirs s'orientent dans une logique d'amour et non de consommation de l'autre.

 

Il n'y a donc pas d'un côté les impurs (le ou la prostituée dont parle Benoît XVI) et  les purs (les chrétiens avancés). Mais nous sommes tous engagés sur le même chemin, les chrétiens étant aussi pécheurs que les autres, c'est-à-dire conscients de leur difficultés à aimer.

 

Cette loi de la gradualité favorise un développement de la personne en tant qu'elle rompt avec un désir de perfection, pour promouvoir un désir d'aimer en vérité. 

Commenter cet article