Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Ennéagramme et couple avec Marielle et Yves Bradel

14 Mars 2011, 11:04am

Publié par Etienne Séguier

Parmi les chrétiens qui s'intéressent à l'ennéagramme, Marielle et Yves Bradel occupent une place à part. Au sein de l'association Vivre et aimer, ils ont contribué à faire connaître cet outil, auprès d'un public chrétien. J'ai eu la chance de pouvoir assister avec mon épouse à l'un de leur stage. Forte de cette belle expérience, Marielle Bradel a publié « L'ennéagramme, un chemin de vie » chez Desclée de Brouwer. Ceux qui ont assisté à ses formations retrouveront sa musique bienveillante pour présenter chaque profil. Au delà de la présentation technique, il y a cette conviction que chacun d'entre-nous est une belle personne. De quoi nous rappeler que cet outil n'a de sens que porté par ce regard.

 

Au total, Yves et Marielle ont accueillis plus de trois mille personnes dont sept cents couples. Dans cet ouvrage Marielle consacre un chapitre passionnant à l'utilisation de l'ennéagramme dans la vie à deux. Avec Yves, elle témoigne de la complémentarité et des frottements entre leurs deux bases. Elle se retrouve chez les observateurs, et lui chez les médiateurs pour reprendre les termes qu'elle a retenus. Il y a toujours un risque que l'ennéagramme ne nomme que les défauts de l'autre. Mais il peut aussi offrir un vrai chemin de croissance pour soi, pour son alter égo, pour le couple.

Au début d'une relation, chacun apprécie la différence de son partenaire, qui ouvre sur ce que nous ne sommes pas. Mais cette distinction peut rapidement irriter. Il y a toujours une période délicate à traverser. L'ennéagramme permet de découvrir que ce qui agace révèle souvent des parties de soi en jachère, à cultiver. Par exemple, si je suis un optimiste, je peux trouver pénible la rigueur de mon épouse réformateur, (toujours selon la dénomination utilisée par Marielle). Mais je peux aussi percevoir que sa rigueur m'aide à aller au bout de mes belles idées sympathiques.

 

Dans ce chapitre sur les couples, Marielle Bradel à recueillis de nombreux témoignages qui racontent ces découvertes mutuelles, les résistances et les épreuves traversées. Ils indiquent aussi comment chaque couple peut prendre conscience de la façon dont ils entrent en relation avec les autres. Il y a les duos plutôt austères, les fonceurs, les observateurs... Ensemble, ils peuvent ainsi « muscler » ou « adoucir » leur présence aux autres. C'est ce qui m'a donné envie de proposer aussi des formations pour les couples avec l'ennéagramme (voir brochure ci dessous)

 

En préface de ce livre vous trouverez aussi une belle introduction de Bernard Ugeux, auteur de plusieurs ouvrages sur la rencontre entre foi et développement personnel. Ce père blanc a donné plusieurs formations à l'ennéagramme, notamment à Toulouse. Il a aussi utilisé cet outil dans sa communauté. C'est la première fois qu'il évoque l'ennéagramme par écrit.En cinq pages, il clarifie les attentes que des chrétiens peuvent avoir de cet outil, en indiquant les bienfaits : un formidable outil de croissance personnalisé qui permet de mieux se comprendre. Mais il signale aussi les limites. Il ne remplace par un travail thérapeutique si besoin est, ni celui avec un accompagnateur spirituel. Comme toute technique de développement personnel, il ne dit rien de l'éthique de celui qui le transmet. A chacun donc de se renseigner. Enfin, il demande une implication dans sa mise en œuvre, sous peine de ne pas produire de réelles évolutions personnelles.

 

PS : Après avoir passé ma certification ennéagramme au CEE (reconnue par Helen Palmer), je propose des formations et notamment des rencontres (co animées avec mon épouse) pour les couples sur Paris (prochaines dates sur Paris les 14 et 15 mars 2015 )

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant.

Commenter cet article

Emmanuel 15/03/2011 19:49


J'ai beaucoup aimé ce livre.
Comme le dit Bernard Ugeux ce livre est "autre". Pour moi, ce qui le différencie d'autres livres sur ce sujet, et j'en ai lu, est sa bienveillance et son humilité.
La religion n'est pas le sujet du livre, mais on sent de l'auteur la volonté de partager sa conviction spirituelle de la richesse de l'Homme qui cherche, s'engage et gagne petit à petit sa
liberté.
Finalité que Dieu s'épuise inlassablement à nous proposer.


Annie 14/03/2011 18:24


Merci beaucoup pour cette info, vous ne pouvez pas savoir à quel point ça m'est utile. Dieu vous bénisse !


Etienne Séguier 15/03/2011 10:08



merci