Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Émotions ou état d'âme

16 Juillet 2012, 14:23pm

Publié par Etienne Séguier

Qu'est-ce qui se passe lorsque cela bouge à l'intérieur ? Lors des stages de communication bienveillante que j'anime, j'ai constaté que plusieurs personnes ne prenaient pas l'habitude de s'arrêter pour écouter ce qui se vit en eux. Certains croient même qu'ils ne ressentent rien. Lorsque l'on demande de nommer leur ressenti, ils éprouvent beaucoup de difficultés à dire quelque chose. Étant des êtres humains comme les autres, leurs corps pourtant réagissent aux différentes situations, mais ils ont appris à bloquer toutes sensations. En stage ou à travers le coaching, un travail peut s'effectuer pour laisser de la place aux mouvements du corps.

Mais alors qu'est ce que c'est que ces mouvements. En développement personnel, les manuels insistent sur ce que l'on appelle l'intelligence émotionnelle. Lorsque cela va pas bien, trois grandes familles peuvent se manifester, celle de la peur, de la colère ou de la tristesse. Nous ressentons le ventre, le plexus solaire ou la george qui se serrent, une énergie monter en dessous du nombril, les épaules qui se haussent pour nous signaler qu'un danger approche ou qu'un besoin vital est malmené. Les émotions nous offrent alors de précieux indicateurs sur ce qui compte à nos yeux.

Mais faut-il toujours se fier à ce ressenti ? Parfois une remarque déclenche en nous le souvenir d'un moment douloureux de notre passé. Lequel réactive une croyance sur nous-mêmes, par exemple que nous n'avons pas de chance, que nous sommes incapables de mener à bien des projets. Cette affirmation renforce alors une émotion de colère, de tristesse, de peur. Nous plongeons doucement, mais surement dans ce que l'on appelle des états d'âme. Pour mémoire, l'âme est ce qui en nous peut accueillir Dieu, sa vie divine. Je la compare volontiers à une coupole prête à recevoir. Les états d'âme sont alors toutes les situations où cette coupole est remplie de pensées et d'émotions alourdissant notre existence.

Lorsque cela bouge en nous, est-ce une émotion qui nous sert de signal d'alerte, par exemple si c'est de la colère sur le fait qu’un de nos besoins fondamentaux est malmené . Et nous pouvons alors en prendre conscience pour voir comment honorer ce besoin. Ou bien est-ce une veille pensée ou une vieille croyance qui se réactivent ? Et alors mieux vaut ne pas lui laisser trop de place et simplement remercier cette vieille amie de s'être manifestée en lui demandant de laisser la coupole libre.

Disponible pour quoi ? Mais justement pour cette coupole qu'est l'âme, prête à vivre de cette vie divine, de ce don permanent de la vie en abondance, en contradiction avec la croyance par exemple que nous n'avons pas de chance. Émotions ou état d'âme : à chacun de discerner ce qui apparaît, en accueillant l'une et l'autre, tout en sachant lui donner sa juste place.

Commenter cet article

microneedle 04/06/2014 14:01

The important thing that should be noted while in the phase of Personal development is active listening. We should listen what they telling and need to clarify if there are any doubts. It was very informative to read this post. Thanks a lot and Regards!

Matiti 21/07/2012 02:02

Laisser passer les émotions ...écouter ce qu'elles nous disent ... sans se laisser submerger dans les cas limites ... tout un réapprentissage pour rejoindre "mon creuset de vie divine intérieure en
sécurité quoiqu'il arrive".
Merci Etienne pour ce billet qui me confirme.

Etienne Séguier 23/07/2012 10:35



OUi c'est vraiment un réapprentissage !



Bruno 16/07/2012 18:55

Merci, Etienne. Ce texte est très parlant. Depuis que je fais de la sophrologie, j'essaye un peu plus d'être à l'écoute de mes ressentis et des émotions. J'y reconnais aussi beaucoup la peur et la
colère. Il y a aussi cette mésestime à laquelle j'ai trop tendance à m'arrêter. J'aime bien l'idée de la coupole pour accueillir la vie divine. L'image de la Source d'amour aussi, que j'ai entendue
une fois, à laquelle je ne me ressource plus quand je laisse les vieilles croyances prendre le pouvoir.
Bonne soirée.

Bruno.

Etienne Séguier 17/07/2012 07:46



Merci Bruno, cela fait plaisir de voir que tu te retrouves dans cette image de la coupole que j'hésitais à présenter.