Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Du bon usage de l'égo chez les bleus et les autres

21 Juin 2010, 10:19am

Publié par Etienne Séguier

Je ne résiste pas à commenter les déboires de l'équipe de France. Dans cette tragi-comédie, il est beaucoup question d'égo. Ce thème revient souvent dans le dialogue entre foi et développement personnel. Il faudrait tuer son égo, lit-on parfois. Dans le cas de l'équipe de France, la proposition est tentante, mais ce conseil semble toutefois excessif.

 

Si l'on tue l'égo, on meurt. L'égo sert à se construire, à oser prendre des options, des risques. Un minimum d'égo est nécessaire pour avancer dans l'existence. Je me méfie de la fausse humilité que l'on rencontre parfois chez les chrétiens, qui dissimule souvent un égo démesuré.

 

Un minimum d'égo permet d'avoir un minimum confiance en soi et de prendre le risque justement de faire confiance à d'autres, « de jouer aussi pour les autres », plus collectif.

 

Soyons donc conscients que nous avons un égo, que c'est une bonne chose. Puis posons nous au moins deux questions 1 « est-ce qu'il prend systématiquement le pouvoir dans notre existence ? » 2 « Dans quelle mesure puis je le mettre aussi au service des autres, de la collectivité ? »

Commenter cet article

PMJDominique BAUMONT 24/06/2010 14:06


Très approprié ton article cher Etienne. Evidemment d'actualité, mais on est pas journaliste pour rien. Amitiés à toi et bonne journée. Dominique


Etienne Séguier 25/06/2010 05:00



merci dominique



béatrice 22/06/2010 18:47


merci de rétablir la vérité !
je trouve que cela n'enlève rien au texte lui même !
mais qu'à tout auteur ses droits !
merci


Jean-Claude 22/06/2010 17:03


Cher Etienne et Béatrice,

Ce texte est faussement attribué au discours inaugural de Nelson Mandela, après avoir été élu premier président noir de l'Afrique du Sud.
L'auteure (Marianne Williamson) a clairement reconnu que c'est bien de son livre que vient ce texte et que Mandela ne l'a jamais prononcé. Je vous donne la citation exacte en Anglais, de Marianne
Williamson (http://www.marianne.com/)
"Several years ago, this paragraph from A RETURN TO LOVE began popping up everywhere, attributed to Nelson Mandela's l994 Inaugural Address. As honored as I would be had President Mandela quoted my
words, indeed he did not. I have no idea where that story came from, but I am gratified that the paragraph has come to mean so much to so many people."
Marianne Williamson
Par contre, le vrai discours inaugural de Mandela à Pretoria est le suivant. Il utilise ici l'expression "rainbow nation", la nation arc-en-ciel pour désigner la diversité de son pays :
http://www.anc.org.za/ancdocs/history/mandela/1994/inaugpta.html

Je respecte énormément Nelson Mandela et bien que le texte soit beau, il ne faudrait pas le lui attribuer à tort.


béatrice 22/06/2010 12:58


je n'ai aucun souci ce texte appartient à son auteur !
mais j'avais envie de le partager en pensant à chacun de nous !


béatrice 21/06/2010 12:37


Extrait d’un discours de Nelson Mandela (le texte d'origine vient du livre "A course in miracles")

Notre plus grande peur n’est pas de ne pas être à la hauteur,
Notre plus grande peur est d’avoir une puissance au delà de toute limite.

C’est notre lumière et non notre obscurité qui nous effraye le plus.
Nous nous demandons « Qui suis-je pour oser me considérer comme quelqu’un de brillant, grandiose, plein de talent et fabuleux ? »
Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vous êtes un enfant de Dieu. Jouer petit ne sert pas le monde.
Ce n’est pas en se faisant tout petit pour que les autres ne se sentent pas mal à l’aise autour de nous que l’on contacte sa propre lumière.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Et elle ne se trouve pas seulement chez certains d’entre nous ; elle est en chacun de nous.

Et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.
Au fur et à mesure que nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.


Etienne Séguier 22/06/2010 10:49



Il est vraiment formidable ce texte Béatrice, merci pour ce beau cadeau ! J'ai bien envie de le mettre dans un prochain billet pour ceux qui ne lisent pas les commentaires.