Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Devenez-vous même.com

10 Février 2010, 21:38pm

Publié par Etienne Séguier

images-copie-6.jpg

Connaissez-vous “devenez-vous même.com” ? Est-ce le dernier site internet de développement personnel à la mode ? Un nouveau manuel pour cultiver ses talents ? Vous n’y êtes pas. C’est le titre de la dernière campagne de recrutement de l’armée de terre.

J’ai un profond respect pour le métier de militaire et il est évident que ces professions remplissent une fonction indispensable dans notre société. Mais je trouve étonnant de voir que l’armée choisisse de reprendre un slogan du développement personnel pour recruter.

“Depuis quand ne vous êtes-vous pas dépassé ? “ interroge la campagne de communication. A l’armée on devient soi même en se dépassant. La démarche ne valorise pas une introspection forcenée, mais plutôt le sens du service. C’est plutôt bien vu.

C’est à ce genre de campagne plutôt bien faite que l’on reconnait que le développement personnel imprègne désormais toute la société.

Commenter cet article

OrangeOrange 11/02/2010 15:41


La Défense Nationale a besoin de TOI !

Et TOI ? Tu va signer ? Pourquoi ?
J'ai vu un sondage-débat amusant sur Pnyx: http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/529

Si tu es vraiment "TOI-MEME", as-tu le profil de l'une des 20 500 recrues des 3 armées en 2010 ?


lisa 11/02/2010 09:56


Certes, le slogan donne envie de lire ou de voir. Mais là, c'est tout simplement de la manipulation publicitaire car honnêtement, devenez-vous même à l'armée...Je m'interroge... Je ne pense pas
qu'ils prennent beaucoup de temps d'introspection sur eux-mêmes, et que le sens du service se fait dans un cadre d'obéissance au groupe qui ne permet pas toujours un épanouissement très personnel.
Bref, pour ne pas être accusée d'antimilitarisme primaire plutôt que Devenez-vous même okay, je dirais Devenez (peut-être) "quelqu'un" à l'armée. Ce qui est le cas pour certains jeunes qui sortent
sans qualification du système scolaire.