Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Au sujet de cette émotion que l’on appelle l’indignation.

10 Janvier 2011, 11:33am

Publié par Etienne Séguier

 Lorsque j’avais consacré un article au livre de Stephane Hessel, “Indignez-vous”, il en avait vendu 30 000, ce qui me semblait déjà beaucoup. Au moment où j’écris, les derniers chiffres de ventes font état de … 700 000 exemplaires ! Je voudrais profiter de l’intérêt pour ce livre pour préciser ce qu’est l’indignation que l’on peut ranger au rayon des émotions du côté de la révolte (laquelle appartient au registre plus large de la colère).

 

L’indignation apparaît quand nous sommes confrontés à une situation injuste, mais pour lequel nous sommes démunis. Nous ne considérons pas une situation comme normale et en même temps nous sommes impuissants pour y faire face.

 

Devant le raz de marée que connait l’ouvrage de Stéphane Hessel, certains observateurs raillent le manque d’engagement généré par l’indignation. Mais ce qui caractérise le contexte actuel, c’est justement la conjonction de comportements injustes et la difficulté pour trouver des solutions afin d'y mettre fin.

 

Dans ces conditions nous pouvons sentir monter en nous de l’indignation. Un peu comme une machine à vapeur qui laisse échapper un peu de la pression lorsqu’elle vit en surrégime. Il est bon que nous vivions, nous ressentions cette émotion. Ce qui ne serait pas sain, ce serait de ne pas laisser place à ce ressenti. Tout simplement, car nous risquons de tomber malades, nous risquons d'imploser.

 

En la vivant pleinement, l’indignation peut nous donner l’élan d’identifier les attentes qui sont malmenées. Elle nous aide à nous mettre en route pour trouver des solutions dans des situations complexes.

 

Dans la Bible, il est souvent question des entrailles, l’homme se définit aussi comme celui qui se laisse toucher au ventre. Un peu comme ce Samaritain qui sur une route s’arrêta pour porter secours à un inconnu sur le bord de la route.

Commenter cet article