Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Quid du harcèlement moral chez les chrétiens

6 Janvier 2009, 03:37am

Publié par Etienne Séguier

Un ami lecteur m'a demandé de revenir sur la question du harcèlement moral que j'aborde brièvement dans le livre. Les chrétiens n'échappent pas hélas à ce genre de pratique. Je ne connais pas d'étude sur ce comportement au sein d'institution animée par des chrétiens. Je formule l'hypothèse que les croyants ne sont pas forcément plus vertueux que les autres. D'après certains témoignages recueillis en préparant le livre, je dirais même que parfois certaines associations abusent de la crédulité de leurs collaborateurs qui pensent qu'un chef "chrétien" ne peut sombrer dans ce travers. Beaucoup de choses ont déjà été écrites à ce sujet et notamment qu'il ne faut pas se précipiter pour qualifier le moindre coup de gueule de son supérieur comme harcèlement. Dans cette perspective, la loi précise clairement les situations de harcèlement, voir link

En ce début d'année de croissance économique quasi nulle, je crois bon de distinguer deux types de situations 1) les cas où le harcèlement moral est le fruit d'une politique délibérée pour "dégraisser la masse salariale" (en gros inciter certains à partir) et où une réponse syndicale peut apporter un début de solution. 2) Ceux émanant de personnalités que l'on appelle pervers narcissique que décrit bien le livre de Marie-France Hirigouen pour lequel vous pouvez consulter une excellente fiche de lecture sur mes amis du réseau d'aide voir .link

J'ajouterai pour ma part un troisième cas de figure qui ne relève pas forcément du harcèlement moral, mais de chefs qui peuvent s'avérer d'autant plus pénibles que la crise économique guette et donc qu'ils subissent une pression. L'ennéagramme donne des clés de compréhension bien utile pour faire face (sans tomber dans l'escalade de la violence). Ainsi, il est fréquent d'attribuer à toute personnalité "rentre dedans", un peu brute épaisse, le type de personnalité 8. Pour mémoire, ceux qui redoutent par dessus tout de se montrer faibles et ont donc pris l'habitude d'être dans l'opposition. C'est le seul type à aimer le conflit. (On les reconnaît car ils peuvent se montrer parfois grossiers). Mais il ne faudrait pas caricaturer ce type de personnalité, tout d'abord parce qu'ils peuvent mettre leur énergie (ils en ont beaucoup) au service des plus pauvres comme l'abbé Pierre (un bel exemple de 8). Et ils peuvent se montrer très protecteurs et ils ont aussi une grande intuition.

Mais d'autres profils peuvent être difficiles à pratiquer, par exemple le 1, qui croit que l'on ne peut réussir qu'en étant parfait et qui donc n'est jamais content de votre travail. Le 7 qui veut éviter toute souffrance et s'avère toujours souriant peut surprendre aussi. D'un naturel joyeux, il a tendance à faire porter le chapeau à ses collaborateurs dès que les résultats sont moins bons. Citons aussi le 6 qui a toujours peur de ne pas être dans la norme du groupe, peut ainsi passer son temps à faire refaire le travail car il doute de lui et des consignes qu'il donne. Comme toujours l'ennéagramme est surtout intéressant à pratiquer pour soi même. Si vous connaissez votre type de personnalité, il peut être intéressant de repérer comment vous risquez de peser sur vos collègues et contribuer à créer d'autres types de relations au sein du boulot.


Commenter cet article