Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Les (bonnes) résolutions 2009 avec l'ennéagramme

27 Décembre 2008, 17:52pm

Publié par Etienne Séguier

Fabien et Patricia Chabreuil viennent de sortir "Le grand livre de l'ennéagramme" (Eyrolles) (lire le premier chapitre présentant l'ennéagrammelink). Cet ouvrage peut aider ceux qui ont identifié parmi les neuf types de personnalité celui dont il se sente proche et ont envie d'aller plus loin.

Pour bien débuter l'année 2009, je vous conseille notamment la lecture du chapitre visant à abandonner les automatismes de chaque type. Pour mémoire l'ennéagramme montre que nous cherchons tous à éviter à tout prix (soit d'être faible, soit les conflits, soit la banalité de l'existence, soit la souffrance, ...) et du coup nous avons tendance à réagir toujours de la même façon en cas de stress (voir aussi dans ce blog Présentation de l'ennéagramme ).

Dans leur livre, les fondateurs de l'Institut français de l'ennéagramme montrent comment chaque type a tendance à rentrer dans un état modifié de conscience qui l'amène à ne voir la réalité qu'à travers son propre prisme. Ils ont ainsi identifié plusieurs mécanismes, comme par exemple ce qu'ils appellent "la progression en âge" par lequel une personne se projette dans l'avenir pour vivre une situation fictive.

Cette technique est utilisée fréquemment par le profil 7 qui veut éviter à tout prix la souffrance. Lorsqu'une situation désagréable se présente, il se met à élaborer des scénarios futurs agréables, et passe ainsi en pilote automatique,  sans vivre le moment présent et accepter une certaine dose d'inconfort.

Ce procédé est aussi utilisé par le 4 (qui refuse la banalité de l'existence). Dès qu'il ne trouve pas la vie assez harmonieuse à son goût, il se créé une situation où il a le beau rôle, plutôt que d'accepter une situation somme toute pas si ennuyeuse.


 Le profil 6 peut aussi imaginer les milles dangers éventuels d'une situation. Il me semble que nous ne pouvons vivre une rencontre avec d'autres et faire l'expérience d'une certaine transcendance, si effectivement nous acceptons d'être le plus possible dans le moment présent. Ce que le christianisme appelle l'incarnation.

 Il peut être ainsi intéressant de repérer les moments où nous nous racontons des histoires. Repérer ces moments permet de revenir sur terre et d'accepter de vivre vraiment incarné. Une perspective intéressante pour débuter 2009.

Commenter cet article

Arthuro 29/12/2008 12:26

Pouvez vous indiquer comment réagissent les autres types ?

Etienne Séguier 29/12/2008 21:48




Par exemple, le 5 et le 9 cultivent une pratique proche. Le 5 qui veut à tout prix éviter le vide intérieur aime bien se dissocier pour ne ressentir ni émotions, ni sensations et être ainsi
disponible simplement à ses pensées qui comblent ce sentiment de vide intérieur. Le 9 qui déteste les conflits peut lui aussi supprimer toutes sensations, afin notamment de ne pas s’avouer qu’il
est furieux que ses besoins ne soient pas honorés. Il peut intéressant pour ces deux types de repérer quand le corps ferme ainsi les écoutilles et tous ses canaux de perception du monde extérieur.
Et de sentir la sensation de l’air sur sa peau ou tout simplement d’inspirer profondément pour bloquer cette “fuite”.Le 7 qui déteste vivre la moindre souffrance choisit une forme d’état modifié de
conscience qui le rapproche de l’amnésie pour oublier les mauvais souvenirs comme les obligations désagréables. Le 3 qui arbore l’échec aime bien pratique le contraction du temps, qui lui donne
l’impression ne jamais vivre de temps inutile, moins glorieux. Le 2 enfin qui a tendance à acheter sa reconnaissance en aidant les autres peut aller jusqu’à imaginer des besoins imaginaires pour
ses proches. Comme toujours dans l’ennéagramme, il s’agit de repérer quand nous partons en pilotage automatique, ce qui nous empêche d’être disponibles à l’inattendu du moment présent. Et pour les
croyants d’être à l’écoute de ce que l’on appelle l’Esprit saint, le murmure de Dieu.