Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Benoît XVI, type 5 ?

11 Novembre 2008, 18:54pm

Publié par Etienne Séguier

J’ai participé l’autre jour à un we sur l’ennéagramme. À la pause, nous parlions de Benoît XVI en nous demandant de quel type de personnalité il pouvait bien être (l’ennéagramme distingue neuf types). Il est toujours difficile de procéder sans l’intéressé lui-même, mais les formateurs le voyaient correspondre au type 5, l’observateur qui privilégie le centre mental, plutôt en retrait, mais capable de creuser à fond des sujets en expert (la théologie), peut être avec une aile quatre (il joue très bien du piano). Cela pourrait expliquer en partie son style qui peut sembler parfois distant, même si sur des sujets qui lui tiennent à coeur, il est intarissable. 

Commenter cet article

marianne 02/02/2009 23:50

Connaissez-vous "La Spirale dynamique"? En complément de l'ennéagramme? Je ne la connais pas du tout, mais je serais ravie de connaître votre opinion à ce sujet.
Quant au développement personnel, c'est en partie grâce à cela que j'ai commencé de me rapprocher de l'Église. Simone Pacot (qui ne fait pas de développement personnel à proprement parler) dit du reste qu'il y a beaucoup de bonnes choses dans le développement personnel. Je suis contente que vous ayez écrit le livre "Cultive tes talents". En effet, j'ai l'impression que, bien souvent, le développement personnel ne semble pas du tout "kasher" (si je puis dire) à de nombreux chrétiens. Il serait dommage que, pour une gerbe d'ivraie, on saccage tout le champ.

Etienne Séguier 03/02/2009 04:44


J'ai participé à un stage avec les chabreuil sur l'ennéagramme où ils ont  présenté brièvement "la spirale dynamique" qu'ils enseignent aussi à travers un stage (voir institut français
d'ennéagramme). Il me semble que c'est un essai pour aider les pratiquants du développement personnel à se décentrer d'eux mêmes. Il y a toujours un risque avec le développement personnel de se
croire tout puissant, et d'idéaliser les techniques et les gourous pour reprendre une remarque d'un jésuite que je cite dans le livre. Après, je m'interroge sur ces écoles qui entendent formaliser
une croissance humaine en proposant des étapes à franchir. C'est là où le christianisme peut fournir une aide précieuse en expliquant que nous avons surtout à nous ouvrir à une présence qui est
déjà là. De Dieu mais aussi des autres. En étant trop centré sur la technique, nous risquons de ne plus nous rendre compte de leur présence, ni des nouvelles façons d'être qu'ils inventent.


marianne 02/02/2009 15:07

Il me semble, en effet, que Benoît XVI appartient au type 5 avec une aile en 4. Ce qu'il y a de bien avec l'ennéagramme, c'est qu'il révèle bien les forces et les faiblesses, mais non pas d'une manière figée.

Etienne Séguier 02/02/2009 20:42




Alors là, je vous suis totalement. Et l'on aurait tord de le cantonner à une caricature du profil 5 (intellectuel distant, je fais vite), ne serait ce que comme chacun d'entre nous, il a
certainement développé une aile (pour les non-initiés les qualités d'un type de profil du numéro qui jouxte le sien). Sans doute le 4, qui lui permet de cultiver une sensibilité et une capacité
à comprendre ses interlocuteurs. Ce qui veut dire qu'il a les capacités de comprendre l'émoi provoqué par la levée de ses excommunications (voir la main tendue au développement
personnel).  Si l'on prolonge, l'analyse avec l'ennéagramme, cela veut dire aussi qu'il gagnerait à développer son autre aile, la 6, qui prend en compte l'avis des autres et du groupe.
J'ajoute pour être complet qu'en tant que chrétien, j'aime bien compléter l'utilisation d'outil comme l'ennéagramme par le fait que quelque soit notre type nous sommes tous travaillés par
l'Esprit saint. Et que je suis convaincu que Benoît XVI a le désir de se mettre à son écoute.