Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cultive tes talents

Des gestes simples (pour faire quelque chose de ma colère)

8 Janvier 2015, 10:34am

Publié par Etienne Séguier

Au lendemain de l'attentat contre l'équipe de Charlie Hebdo et des deux policiers, et alors que je sens déjà monter en moi l'overdose de débats, j'ai envie de proposer des gestes simples à poser pour que la logique de la vie triomphe sur les forces de mort. Ils n'ont d'autres prétentions que d'entretenir cette petite lumière. Si le cœur vous en dit, faites moi connaître vos propres gestes.

  1. Ce matin, j'ai commencé par aller arroser mes plantes. Après les premiers grands froids, dans nos appartements bien chauffés, elles manquent d'eau et se dessèchent. Et j'en ai profité pour mettre de la crème hydratante sur ma propre peau qui se flétrit. Nous sommes ces êtres de muscles, parfois tendus, qu'il faut assouplir pour accueillir encore la vie qui ne cesse de se donner.

  2. Puis j'ai appelé ma mère qui vit désormais seule, pour partager sur les évènements. Briser la solitude de ceux qui reçoivent ses atrocités en pleine figure, en pleins corps sans pouvoir échanger avec d'autres humains. Permettre à tous de dire non à l'intolérable, l'émotion doit être verbalisée, comme on dit en coaching, sinon elle s'incruste en nous et entonne sa musique dépressive.

  3. Ma mère m'a alors donné une idée : appeler ce proche né en France d'un père algérien, dont le lien principal à l'islam est de pratiquer le ramadan. Je ne sais s'il se déclare musulman car nous n'en avons pas parlé depuis longtemps, mais dans les jours qui viennent il risque encore de morfler.

  4. Puis j'aimerais prendre le temps d'aller ce week end me promener dans le bois de Vincennes, à côté de chez moi, marcher, déposer ma colère, et peut être entendre le fin silence, comme un murmure de celui que je nomme Dieu. Avec cette immense curiosité de savoir ce qu'il pourra bien me dire, dans la confiance qu'il m'aidera à demeurer humain.

Commenter cet article

Bruno 08/01/2015 22:31

Merci Etienne pour ce bel article qui ramène à l'essentiel et invite à revenir à la vie et à ne pas laisser les forces de mort nous envahir et nous posséder.. Je suis dans une grande confusion émotionnelle, entre colère et angoisses. Je pratique des exercices de sophrologie qui me permettent de me concentrer sur ce qu'il y a de vivant en moi et à laisser le mental un peu de côté.
Il me semble aussi que l'humour peut être source de vie. Ces assassins ont aussi visé l'humour. Trouvons la force de rire aussi.

Séguier 09/01/2015 09:31

Je suis d'accord Bruno, le mental part dans tous les sens et n'est pas forcément bon conseiller dans cette période. Effectivement, je n'avais pas pensé à l'humour, mais tu as tout à fait raison, ce serait terrible que nous nous l'interdisions !

Pierre Clause 08/01/2015 17:05

Il se trouve que je suis dans des journées où je suis à la fois connecté et je fais du tutorat de groupes d'étudiants. De manière intermittente, je suis amené à twitter ou a liker sur Facebook, et j'ai trouvé étonnamment fort de "liker" par exemple des dessins d'autres dessinateurs en pleurant de tristesse et de rire à la fois. L'élan sur les réseaux sociaux m'a paru vraiment très fort.

orchidée 08/01/2015 15:00

Merci de donner un ton différent à toute la presse ambiante !